• Prévenir l'usurpation d'identité

    Information générale: L'usurpation d'identité: de quoi s'agit-il?

    L’usurpation d’identité consiste à utiliser, à votre insu, des informations permettant de vous identifier: nom, prénom, adresses postale et électronique, photos, coordonnées bancaires...

    Une banque vous demande de rembourser des frais que vous ne soupçonniez pas: grâce à de faux papiers, l’usurpateur a ouvert des comptes à votre nom, creusé les découverts, souscrit des crédits... Et c’est vers vous que les banques se tournent. Il arrive aussi que l’escroc retire de l’argent sur votre compte bancaire, par exemple, dont il a trouvé le numéro en volant votre courrier.

    Vous recevez des amendes en cascade car votre pseudo alter ego fraude dans les transports en commun et montre des papiers à votre nom. S’il a réussi à imiter votre plaque d’immatriculation, l’administration vous réclame ses contraventions et supprime des points de votre permis.
    Des commerçants vous présentent des factures pour des achats que vous n’avez pas effectués...

    Comment s'en prémunir ?

    ❑ ne confiez pas votre carte d'identité, votre carte bancaire à un tiers pour éviter qu'il ne souscrive un contrat en votre nom.
    ❑ déchirez ou brûlez tous les papiers permettant de vous identifier: en-têtes de courrier, tickets de carte bancaire, factures... Utilisez une boîte aux lettres sécurisée, pour éviter le vol de votre courrier (notamment celui de la banque).
    ❑ si vous perdez vos papiers, faites immédiatement une déclaration auprès de la police, et conservez le récépissé pour prouver leur disparition.
    ❑ sécurisez votre ordinateur avec un anti-virus et un pare-feu. Ne répondez à aucun mail demandant des renseignements personnels, un mot de passe...
    ❑ si vous recevez un courrier évoquant un crédit, une dépense que vous n’avez pas engagée, renseignez-vous auprès de l’établissement même si vous êtes persuadé qu’il s’agit d’une erreur. Plus vous découvrez tardivement que vous êtes victime d’usurpation d’identité, plus les démarches pour résoudre la situation sont compliquées.
    Comment vous défendre si votre identité est usurpée?

    Ne laissez pas la situation s’éterniser. Plus vous multiplierez les démarches pour vous justifier, plus il apparaîtra que vous êtes victime d’usurpation.

    ❑ portez immédiatement plainte dans n’importe quel commissariat ou gendarmerie. Cela ne peut vous être refusé.
    ❑ contactez les organismes qui vous poursuivent pour obtenir les informations, récupérer les éléments qui constituent le dossier et les coordonnées du service client ou contentieux.
    ❑ demandez, par exemple, copie du contrat que vous êtes censé avoir signé. L’analyse graphologique de la signature permettra de vous innocenter, c’est une preuve utile en cas de procès.
    ❑ adressez-leur un recommandé avec AR pour expliquer la situation, en joignant copie du dépôt de plainte et les autres preuves éventuelles (vous étiez à des kilomètres de là, vous n’avez pas besoin d’acheter plusieurs téléphones portables...). Conservez la trace de tous vos envois.
    ❑ n’hésitez pas à écrire plusieurs fois pour vous expliquer aux organismes de recouvrement, chargés par les entreprises d’obtenir le remboursement des impayés. Adressez-vous aussi à l’entreprise qui les a mandatés.

    L’aide d’un avocat se révèle parfois nécessaire pour vous défendre en justice face aux créanciers usurpés ou simplement faire comprendre à l’organisme qui vous poursuit que vous ne plaisantez pas.

    Retour